Nouveau Cours
Accueil » Cours Management » L’entreprise et son environnement

L’entreprise et son environnement

Cours management – L’entreprise et son environnement
CH IV : L’ENTREPRISE ET SON ENVIRONNEMENT
L’entreprise comprend tous les éléments susceptibles d’affecter l’activité de l’entreprise, qui apparaisse comme des contraintes à éviter ou des opportunités à saisir.
On subdivise l’environnement externe de l’entreprise en deux composantes :

  • Le macro-environnement :

C’est l’environnement général qui influence la fonction de l’ensemble des entreprises. Il est géographique, politique, technologique, culturel… et écologique.
Il s’agit pour l’entreprise d’identifier les grandes tendances et les changements qui se produisent à fin de prendre en considération leur influence, les réactions, les comportements et les besoins des consommateurs.
L’environnement présente des contraintes et menace qui pèsent sur les choix stratégiques, mais il offre aussi des opportunités de développement que l’entreprise doit s’avoir découvrir et saisir.
Par son action, l’entreprise témoigne aussi de la prise de conscience des intérêts de la branche ou du monde des affaires en générale.
Le développement des politiques de communication des grandes entreprises souligne le souci d’influencer l’opinion publique ou la classe politique.

  • Le micro-environnement :

Ce dernier influence plus particulièrement les entreprises d’un même secteur d’activité. Ces principales variables sont celles du marché dans lequel évolue l’entreprise, cette dernière doit être en mesure d’identifier, décrire et comprendre les niveaux de son micro économique
Ex : la clientèle, les habitudes de consommation de cette clientèle, les concurrents potentiels,… de même elle doit connaître les actions de ses concurrents.
L’analyse du micro environnement permet à l’entreprise de vérifier si son produit ou service répond mieux aux besoins d’un groupe de consommateurs. La connaissance de cet environnement oriente les choix stratégiques.
Il s’agit pour l’entreprise d’identifier les menaces et les opportunités qui pèsent sur ses choix stratégiques. Par ailleurs, l’entreprise doit prendre en compte son environnement interne à fin de déterminer ses forces et ses faiblesses.
Les ressources de l’entreprise sont regroupées en différentes activités dont les principales sont les ressources humaines, les finances, la comptabilité et le marketing.
Les variables de l’environnement interne sont contrôlables, certaines représentent des forces, alors que d’autres sont des faiblesses. C’est grâce à ces variables que l’entreprise peut donc développer une stratégie qui doit la différencier de ses concurrentes. Cependant, elle doit tenir compte de l’environnement externe dans l’élaboration de sa stratégie.
Les réactions et les décisions de l’entreprise face aux variables de l’environnement constituent sa stratégie.
L’entreprise, en analysant l’environnement comprend les règles du jeu, repaire les opportunités à saisir, identifie les facteurs clé du succès, quantifie les objectifs à atteindre et les moyens à mettre en œuvre.
L’entreprise, dépolit ainsi une stratégie défensive ou offensive et anticipe les évolutions pour ne pas se laisser se prendre. Par ailleurs, l’entreprise a un impact sur l’environnement, les effets exercés par les actions de l’entreprise, constituent des externalités. Ex : création d’emplois, distribution des revenus, pollution et dégradation d’environnement.

  • L’environnement économique:

L’entreprise est un agent économique dont la fonction est la production de biens et services destinés à la vente sur un marché. Son activité est par conséquent directement déterminée par la nature de l’activité économique, c’est à dire, les besoins du consommateur, le degré de la concurrence et le niveau de la demande.
Quant à la concurrence, l’entreprise se trouve confrontée à la forme des produits, aux prix, au niveau de la production… qui sont dépendants de la conjecture économique et de politique économique de l’État.

  • L’environnement technologique :

En tant que lieu de production, l’entreprise peut utiliser une technologie suffisamment moderne pour être compétitive, elle doit constamment adopter son outil de production aux exigences de la concurrence, ce qui est nécessaire mais pas suffisant.
L’entreprise doit aussi innover en créant de nouveaux produits et de nouveaux modes d’organisation du travail.
Pour « Josèphe Choumpétaire » l’entrepreneur n’est pas l’homme d’une institution, et n’est pas le bénéficiaire de certains revenus, c’est l’homme d’une fonction, celui qui assure par ses innovations le progrès technologique.

  • L’environnement politique et juridique :

L’État a une grande importance dans la vie de l’entreprise par la fiscalité… il opère le prélèvement qui influence l’activité de l’entreprise, sa rentabilité et son financement. En contrepartie, l’État met à la disposition de l’entreprise une infrastructure routière, ferroviaire, portuaire… qui lui permet d’accéder facilement à ses marchés.
Par ailleurs, le cadre juridique de l’entreprise est déterminé par la réglementation et la législation. Elle est ainsi soumise à un ensemble de contraintes, Ex : législation du travail et la loi commerciale.

  • L’environnement social :

L’entreprise modifie le contenu du travail par l’introduction des nouvelles technologies, elle crée des nouvelles exigences professionnelles. La complexité des machines actuelles -par exemple-, est telle que les entreprises ont besoin d’une main d’œuvre très qualifiée.
Par ailleurs, étant le lieu de création et de répartition des richesses, l’entreprise se trouve traversée par toutes les fonctions sociales du pays.
mots clés : L’entreprise et son environnement

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*