Nouveau Cours
Accueil » Cours Comptabilité » L’imputation rationnelle des charges fixes

L’imputation rationnelle des charges fixes

cours comptabilité analytique : L’imputation rationnelle des charges fixestélécharger cours pdf
Télécharger  L’imputation rationnelle des charges fixes pdf

L’imputation rationnelle des charges fixes

Chapitre 5 : L’imputation rationnelle des charges fixes
L’imputation rationnelle (IR) est une méthode de calcul des coûts qui propose un traitement particulier des charges fixes en cas de variation du niveau d’activité.
La méthode de l’imputation rationnelle cherche à « éliminer » (isoler) l’incidence des variations de l’activité sur les coûts.

  1. La méthode de l’imputation rationnelle des charges fixes

Objectif : rendre le coût unitaire indépendant du niveau d’activité
A .Les différentes étapes de calcul d’un coût unitaire avec imputation rationnelle

  1. Définir une activité normale

Le calcul des coûts avec la méthode de l’imputation rationnelle nécessite de déterminer au préalable un niveau d’activité considéré comme normal : l’activité normale et de choisir une unité de mesure pour cette activité. Il faut prendre comme référence l’activité la plus fréquemment observée, c’est-à-dire l’activité la plus conforme au volume des facteurs de production mis en œuvre dans l’entreprise.

  1. Calculer un « coefficient d’imputation rationnelle »

CIR  = Activité réelle /Activité normale

  1. Calculer les charges fixes imputées

Charges fixes imputées = Charges fixes réelles*CIR

  1. Calculer le coût avec Imputation rationnelle

Coût avec IR= Charges variables + charges fixes imputées

  1. La notion de différence d’imputation rationnelle

Différence d’IR = Charges fixes imputées- les charges fixes réelles

  1. Intérêt de la méthode de l’imputation rationnelle
  • Neutraliser l’incidence des variations de l’activité sur les coûts afin de fixer par exemple un prix de vente.
  • Méthode particulièrement adaptée aux entreprises dont l’activité est saisonnière car elles peuvent établir des devis pertinents sans imputer toutes les charges de structure.
  • Mettre en évidence un éventuel coût de sous-activité (et rechercher les causes si ce coût apparaît à chaque période).
  • Valoriser les stocks en éliminant (du stock) le coût de la sous-activité. En cas de sous-activité, les stocks doivent être valorisés au coût avec imputation rationnelle (application du principe de prudence).

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*